« Choisis pour servir en ta présence » (prière eucharistique n° 2)

Oui, chacun de nous est choisi, par le Seigneur tels que nous sommes, avec notre histoire, nos familles, nos fragilités, mais aussi avec l’immense capacité de notre cœur.

Ce qui compte aux yeux de Dieu, c’est le cœur, le sentiment d’humanité, le service et l’amour du prochain, quel qu’il soit. Jésus a, durant toute sa vie, montré ce visage d’humilité et d’amour et a ainsi sauvé beaucoup de malades, d’exclus, de pauvres. Il a mis dans un chemin de croissance ceux qui croyaient posséder beaucoup mais manquaient de miséricorde. Jésus est venu pour tous. Pour cela il se met au niveau de chacun, au niveau du plus petit pour rejoindre chacun dans sa détresse ou sa joie.

Choisis, pour servir le Royaume du Père, être témoins de la grâce Dieu dans nos vies et dans celle des autres.

Servir avec ce que nous sommes. Aujourd’hui – l’Église que nous sommes – est attaquée, critiquée, comme si l’enjeu était sa destruction… Qui peut détruire la vie même de Dieu ? Rien, ni personne. Chacun de nous est ainsi envoyé par le Seigneur comme témoin, et doit accepter la mission en serviteur.

Dieu est celui qui, au fond de nous-mêmes, nous dit : “tu vaux plus que ce que tu crois être ; tu peux faire plus que ta faiblesse ; tu peux t’ouvrir aux autres, plus que tu ne penses”. Jésus est celui qui a traversé la mort et il nous invite à dépasser nos peurs en nous remettant à lui, en ayant confiance en lui, en nous disposant à son amour infini. Beaucoup, autour de nous, ont peut-être laissé de côté cet appel à l’amour, à la suite des découragements ou des échecs dans leur vie. Mais l’appel du Ressuscité demeure, il retentit en nous. Jésus se fait proche et intime de notre cœur.

Parfois la mission que le Seigneur (l’Église) nous propose peut nous perturber, changer nos habitudes, nous faire appréhender la vie d’une autre façon. L’inquiétude peut nous saisir, car nous ne savons pas comment cela va se passer et l’inconnu est devant nous, mais l’Esprit Saint va nous faire avancer dans la confiance et la sérénité.

Nous ne sommes pas seuls, nous faisons partie d’une communauté chrétienne. C’est elle aussi notre soutien et chacun de ses membres fait partie de la construction du Royaume. Regardons tous ces chrétiens que nous ne connaissons pas qui œuvrent dans et pour le service de la communauté d’Église.

Rendons grâce à Celui qui nous a choisis. Tous ensemble pour servir en ta présence.

Père Bernard Quéheille