Mot de l’équipe d’animation pastorale pour le père Bernard

« Quand tu étais jeune, tu mettais toi-même ta ceinture, et tu allais où tu voulais… »

Bernard, quel parcours étonnant, très riche : du Pays basque à Saint-Orens, en passant par le Maroc, les Alpes-de-Haute-Provence, mais aussi le Costa Rica. Et maintenant tu pars à Blagnac. Sans doute pour t’envoler vers des cieux nouveaux, dans un A380 que tu auras pris soin de bénir !

« Il vit et il crut »… en nous !

Un an d’observation : en arrivant dans une nouvelle paroisse, tu as la sagesse de ne pas tout changer dès la première année. Cette première année parmi nous t’as permis d’apprendre à nous connaître, et de sentir ce qui était bon de faire ou ne pas faire.

« Père qu’ils soient Un ! »

Quand tu es arrivé, il y avait deux secteurs paroissiaux. Tu as regroupé d’abord les EAP, puis les aumôneries, les KT, les préparations au baptême et au mariage, et enfin (le plus dur) les finances !!!

« Père, pardonne-leur … »

Cette mariée qui arrive à cheval, ces parents qui profitent du baptême de leur enfant pour jouer les jeunes mariés…

« Allez, de toutes les nations faites des disciples »

Nombreux sont ceux que tu as accueillis et accompagnés dans leur (re)découverte de la foi par ton contact facile.

« Laissez venir à moi les petits enfants »

Tu sais capter l’attention des enfants à la messe, et leur parler directement dans un langage qu’ils comprennent. … et s’il y a un turbulent, gare à la foudre du Pays basque

« Entonnez pour le Seigneur l’action de grâce, jouez pour notre Dieu sur la cithare »

Grâce à toi, les jeunes ont pu animer des messes d’aumônerie et des familles bien festives ! Tu leur as fait confiance et ils ont trouvé dans les notes et les paroles de quoi aussi nourrir leur foi et leur espérance.

 « J’étais malade, et vous m’avez visité »

Tu as eu le souci de visiter souvent les malades et les personnes âgées. Et tu les as incités à recevoir l’onction des malades

« De même vous aussi, quand vous aurez exécuté tout ce qui vous a été ordonné, dites : “Nous sommes de simples serviteurs : nous n’avons fait que notre devoir.” »

Ah, les serviteurs inutiles. Cette parole qui te tient tant à cœur. Tu as souhaité nous montrer le chemin du service humble, celui de la gratuité. Un chemin intérieurement exigeant.

« Lévi lui donna un grand festin dans sa maison, et beaucoup de publicains et d’autres personnes étaient à table avec eux »

Bernard, tu aimes recevoir et partager autour d’un bon repas. La convivialité est un élément important pour toi. Tu as ainsi l’occasion de communiquer ta joie de vivre et de faire passer des messages dans la bonne humeur.

Nous savons que tu aimes régaler tes amis de grillades à la plancha. Tes paroissiens d’Auzielle, Belberaud, Catala, Escalquens, Labège, Lauzerville, Odars et Saint-Orens ont donc le plaisir de t’offrir une belle desserte pour ta plancha.

Et le surplus des dons récoltés t’est offert sous la forme d’un chèque que tu utiliseras à ta convenance.