Ensemble paroissial

franceNotre ensemble paroissial est situé dans la banlieue sud-est de Toulouse (France). Il fait partie du diocèse de Toulouse et du doyenné banlieue sud. Il regroupe sept paroisses et six communes :

L’environnement de nos communes :
l’eau, le soleil et l’autan

Les cours d’eau

L’Hers-Mort qui prend sa source dans le Lauragais se jette dans la Garonne à Grenade. Elle fut longtemps une rivière capricieuse aux crues dévastatrices. Les villages qui le bordent sont, pour la plupart, situés sur les hauteurs pour éviter les inondations catastrophiques.
Elle fut canalisée à partir de 1710.

La Marquaissonne prend sa source à Beauville (Caraman) passe à Odars, Auzielle, Saint-Orens et se jette dans l’Hers après 27 kilomètres de cours irrégulier. En 1788, elle est traversée par de nombreuses passerelles qui étaient emportées pendant les crues. En été elle est totalement privée d’eau. C’est après la guerre civile Espagnole que les réfugiés furent groupés en compagnie et affectés à refaire la Marquaissonne (ces ouvriers étaient logés chez l’habitant ou à la vieille demeure Couti).

La saune descend des collines de Revel, traverse Lauzerville, Quint et Saint-Orens et se jette dans l’Hers-mort en aval de la Marquaissonne après un cours de 31 kilomètres. Son débit plus régulier a permis d’utiliser le moulin de Cayras. Un moulin à vent lui a été ajouté pour pallier au manque d’eau.

Le ruisseau du Berjean passe à l’est de l’église Saint-Martin d’Escalquens et de la mairie en contre bas avant de se jeter dans l’Hers.

Les sources naturelles

Notre région possède beaucoup de sources naturelles. En 1890, chaque maison a un puits, maintenant presque tous abandonnés. A Saint-Orens, l’école-mairie en possédait trois pour l’usage scolaire. Cette commune fut équipée en 1960 d’un réseau d’eau potable venant de Toulouse, celui de la Montagne Noire (barrage des Cammases), n’ayant pas abouti.

À Escalquens, la fontaine de la Fontasse est une construction en brique dont les eaux étaient recherchées au XIXe siècle pour leurs propriétés digestives.

À Labège, les fontaines Saint-Sernin et du Laurier sont connus pour leurs eaux curatives. Une légende raconte que saint Sernin se serait arrêté à Labège et donna à la fontaine de Saint-Sernin le pouvoir de guérir.

Le climat

Notre région subit l’influence girondine et la proximité de la Montagne Noire. Les orages sont assez rares, les chaleurs pas trop torrides et les hivers supportables.

Les vents

Le Cers ou vent d’ouest, est très froid en hiver, frais en été et donne généralement un peu de pluie quand il succède au vent d’Autan.

Le vent d’Autan ou Autan blanc ou Vent d’est, plus fréquent, il est tantôt rageur, tantôt doux et caressant. Un vieux dicton disait : « L’autan sur la gelée fait trembler les poumons » (Laouta sur la touradou fa trembla las courados). L’Autan, si désagréable peut nous amener la pluie ou le beau temps. Il nous épargne de rudes hivers. On devient enfant du pays quand on aime le vent d’Autan !